Lettre ouverte à tous les amoureux de la Danse. 

Hola la familia Freesalsa.

 

Lettre ouverte à tous les amoureux de la Danse. 

( Cie FreeSalsa Bordeaux)

 

L’ensemble de la population est mobilisé  afin de contribuer à lutter contre la propagation de la Covid-19, car il est dans l’intérêt de tous de retrouver une normalité, une liberté qui nous manquent depuis plusieurs mois.

Mise à part quelques rebelles des temps modernes, la plupart des associations, des compagnies, des artistes, ont joué le jeu depuis le début de cette crise sanitaire.

 

Dans notre cas :

– Nous avons fermé l’ensemble de nos écoles une semaine avant le confinement du mois de Mars.

– Nous avons fait des vidéos chaque semaine gratuites et en ligne pour tous afin d’apporter un peu de réconfort .

–Dans les premières phases du de confinement, nous avons inventé « Salsa en la casa » pour aller danser dans le jardin de nos adhérents par groupe de 10, gratuitement, plus de 30 heures par semaine.

– Lorsque le gouvernement nous a demandé d’investir dans des masques, nous nous en sommes procurés plusieurs milliers.

– Lorsque le gouvernement nous a demandé d’acheter du gel hydroalcoolique, nous en avons commandé 150 l.

– Lorsque le gouvernement nous a demandé d’établir des protocoles sanitaires pour chaque salle que nous occupons, alors nous l’avons fait, en imposant un masque qui à l’époque, n’était pas obligatoire, en mettant un sens de circulation dans le principe de la marche en avant, et en prenant le nom, le prénom, le numéro de téléphone de chaque personne qui rentrait dans nos salles.

– Alors, quand après un mois et demi d’investissements, humain et financier, de la part de nos bénévoles passionnés, sérieux et investis, le gouvernement nous annonce, sur la semaine de notre rentrée, que nous devons fermer l’ensemble de nos portes pour une durée de 15 jours, sans aucune logique réelle liée aux risques sanitaires, la pilule a un peu plus de mal à passer..

 

Aujourd’hui les annonces de la Préfecture de Bordeaux sont les suivantes.

 

Nous pouvons ouvrir certaines de nos salles de cours mais pas d’autres et avec un nombre d’adhérents limité.

Et nous n’avons aucune certitude de ce qu’il va se passer dans 15 jours , un mois ou trois.

Alors comment peut-on construire une progression pédagogique annuelle dans des conditions aussi complexes?

Comment prendre vos inscriptions pour un an ?

Comment savoir comment nous allons terminer cette année ? … Pour l’instant,  nous n’avons même pas pu la commencer…

Nous sommes bien obligés de constater qu’aujourd’hui les décisions du gouvernement et de la préfecture de Gironde nous font, vous font, bien plus mal que le Covid lui-même.

Vous êtes présents, passionnés et responsables.

A priori, nous sommes capables de construire un hôpital dans le désert du Sénégal, d’acheminer un campus de la ville de Mérignac vers la frontière de la Mauritanie ou d’éclairer 160 logements en Guinee Bissau, mais apparement totalement incompétents pour vous donner un cours de Danse avec un peu de civisme et une sécurité minimum une fois par semaine.

 

Les choix du gouvernement et de la préfecture ne nous appartiennent pas, vous n’êtes pas des numéros et plus de la moitié d’entre vous, sont avec nous depuis plusieurs années.

Nous ne choisirons pas parmi nos élèves qui sera pris ou qui ne le sera pas.

Nous ne choisirons pas parmi nos écoles.

Nous ne choisirons pas parmi nos professeurs.

 

C’est avec énormément de frustration et de tristesse que je vous annonce que nous avons pris la décisions de ne pas ouvrir de cours réguliers sur la saison 2020-2021 au sein de la compagnie Free salsa.

Bien sûr, tous ceux qui se sont inscrits lors de la semaine de rentrée, pourrons récupérer l’intégralité de leurs chèques en écrivant à notre trésorière ( agnes@freesalsa.fr ) ou pourrons nous autoriser à les détruire afin de nous faire économiser un peu d’argent et de temps.

De ce fait :

Nous avons donc dû réfléchir à une solution moins contraignante pour vous et pour nous, qui nous permettrait de continuer à pratiquer notre passion de manière régulière et à un moindre coût.

D’ici 15 jours, nous allons organiser un stage de trois heures par niveau, chaque semaine dans différentes salles, Rive Gauche et Rive Droite et si possible, sur l’ensemble de la saison.

Pour accéder à ce stage, il faudra forcément prendre une adhésion de 30 € à notre association, avec un premier stage inclus dans ce tarif.

Les stages suivants seront au tarif de 20€ les 3 heures, masques et gel vous seront fournis si besoin et le programme des stages sera écrit chaque mois et détaillé sur le site Free Salsa.

Pour assurer une pédagogie de qualité et toujours afin d’éviter la propagation du virus, nous ouvrirons sur la page d’accueil de notre site une liste d’inscription avec un nombre de places pour les guideurs et un nombre de places pour les guidées par niveau et par stage.

 

Chaque semaine, vous pourrez donc retrouver sous forme de trois heures de stage 

 

Karen & Michael 

Le mercredi soir de 19h00 à 22H00 .

(Salle Quintin Loucheur 92 rue de la Béchade Bordeaux ).

 

Ben & Cécile

(Actuellement à la recherche d’une grande salle pour vous accueillir dans les meilleures conditions possibles).

 

Cazi & ivanne

Le Jeudi soir de 19H00 à 22H00 .

( salle Brassens Camus, rue Henri Dunant Lormont )

 

Un nouveau programme sera écrit chaque mois, par niveau, pour laisser le temps à un maximum d’entre vous de pouvoir accéder à notre enseignement en fonction de votre emploi du temps, à la fréquence d’un stage de 3 heures par mois, pour permettre à chacun qui le souhaite, de s’inscrire.

A partir du 20 Octobre, vous pourrez donc sur la page d’accueil du site http://www.freesalsa.fr découvrir et vous inscrire en fonction des stages proposés de votre niveau et de vos possibilités.

Au programme: Salsa Cubaine, Son, cha cha cha, Bachata, merengue, Suelta, etc.

Basé sur l’idée que vous puissiez continuer à pratiquer votre passion avec :

 – Trois heures d’enseignement par mois .

 – Un tarif abordable ,similaire à vos cotisation habituelle.

 – La plus grande liberté possible dans cette période complètement incertaine et               donc sans aucun engament de votre part.

 

Dans ce même esprit « du tout le monde ou personne » qui nous anime depuis le début de cette aventure, nous espérons réellement  que vous comprendrez et approuverez notre choix pour cette année, ce choix qui a été extrêmement difficile à prendre et qui est le fruit d’une grande réflexion et de nombreux débats.

 

Restons positifs, engagés et civiques.

 

Bisous caresses, Cazi & Karen.

 

 

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.