Nos aventures en vidéo

Une pompe pour le village de Gawde Boffe

En 2008, Mam’s , un élève devenu ami ,vient me voir pour m’annoncer la fermeture de CAPADEC SENEGAL , association humanitaire ayant pour but d’améliorer les conditions de vie des habitants du Fouta Torro au Sénégal .

Malgré toutes leurs actions, ils n’arrivent pas à trouver les financements nécessaires à la réussite de leurs projets. Me vient alors l’idée de créer un festival à but humanitaire mêlant culture africaine et salsa cubaine « SALSAFRICA  ».

Il nous faudra 3 ans, beaucoup d’artistes bénévoles, et une équipe de choc pour financer les 24000 euros nécessaires à l’achat et l’installation en plein désert de cette énorme pompe.
Le virage est pris, freesalsa deviendra une Cie Culturo-humanitaire, l’aventure commence…

Salsafrica, la rencontre

Cela fait maintenant plusieurs années que nous réalisons des missions humanitaires au Fouta.

Mam’s nous explique à quel point il serait important pour nous, pour eux, d’organiser une rencontre afin de nous assurer de la pérennisation de nos installations et de mesurer les changements extraordinaires qu’elles apportent à la population.

Agnès Cazi, 72 ans et trésorière de la Cie Freesalsa, se porte alors volontaire pour nous représenter sur le terrain. Elle partira seule avec Mam’s en 2010, 2011, et 2012.

Que dire à part, merci maman !

Salsafrica le voyage

Pharmaciens, infirmières, hommes de terrain, ingénieurs, font partie du bureau Freesalsa.
Après toutes ces années d’investissement, il est temps pour nous de plonger dans le grand bain.

Guidée par Agnès et M’ams nous partirons avec 1 ,7 tonnes de matériel offert par les adhérents de Freesalsa, destination Le Choc…

Salsafrica le voyage 2016 partie 1

Nous avons construit un hôpital en plein désert mais il est vide.
Cette vidéo vous présente le travail de récolte du matériel hospitalier en France, le tri, le chargement et l’acheminement des 77 m 3 jusqu’au village de Taredji au Fouta.

Salsafrica le voyage 2016 partie 2

Nous sommes en Afrique avec l’ensemble du matériel, il est temps de commencer la répartition de villages en villages ainsi que la mise en place pour l’inauguration de notre hôpital.

Salsafrica le voyage 2016 partie 3

Nous continuons notre périple dans le désert du Fouta, afin de distribuer dans chaque village jouets, matériel hospitalier, vêtements, chaussures, cahiers, livres, etc…
Nous retrouvons également ce petit garçon « Djiby », que nous avions sauvé l’année passée en le faisant opérer du cœur par l’association Mécénat Cardiaque.

Salsafrica le voyage 2016 partie 4

Nous arrivons dans le village le plus reculé de Dekhole, ils n’ont rien ! Quelques rires et quelques larmes plus tard, la décision est prise, notre prochaine mission sera dans le village de Winde-boki.
Mais pour l’heure, il est temps de profiter de tout le travail effectué par l’équipe Freesalsa, depuis des années. L’hôpital de Mafre ouvre ses portes.